Les 9 caractéristiques d’un bon consultant

personas trabajando oficina

Les 9 caractéristiques d’un bon consultant

Une fois que vous avez pris la décision judicieuse d’engager les services d’un cabinet de conseil, arrive le moment ou il faut commencer à travailler. Afin que le processus soit un succès, deux éléments fondamentaux sont nécessaires:

 

  • Compromis et motivation de la part de l’hébergement (propriétaire et équipe) pour affronter le processus avec l’esprit ouvert pour l’analyse et la prédisposition au changement.

 

  • Un consultant qui ait certaines caractéristiques afin de mener un bon travail.

 

Le consultant, comme tout autre professionnel, doit posséder certaines qualités personnelles, en plus de celles d’ordre professionnel, afin de répondre de manière adéquate aux exigences requises. Mais quelles sont ces caractéristiques?

Comment savoir si le consultant est un “bon consultant”?

 

Ne vous inquietez pas, notre point de départ est le professionnalisme de toute personne qui offre ses services en tant qu’expert en quelque matière et de plus nous allons vous présenter les 9 caractéristiques clés que vous devriez pouvoir détecter chez le consultant que vous avez face à vous:

 

  1. Disposer d’une vaste et solide expérience.

Le consultant est un expert en la matière; il possède une bagage et connait le secteur à la perfection. Il a acquis les compétences et les outils nécessaires pour résoudre toute problématique qui soit ou pour percevoir les potentialités qui ne sont pas encore développées dans le business.

 

  1. Savoir écouter.

L’écoute active du consultant est la base de l’entente qui doit exister entre lui -même et son client et il s’agit également de la meilleure manière de connaître l’entreprise. Le consultant doit écouter et gagner la confiance de l’équipe afin d’obtenir le maximum d’information fiable. Cette dernière constitue la base du bien-fondé de son analyse: l’information.

 

  1. Avoir de l’empathie.

Etre capable de se mettre dans la peau de son client est fondamental afin de savoir les raisons pour lesquelles certaines décisions ont été prises ou les raisons qui sont à la base de cette situation ou quelle sera la meilleure manière de proposer les actions à exécuter.

 

  1. Être cohérent et honnête.

Le consultant doit être cohérent et honnête dans sa manière de communiquer au client les difficultés, les besoins et les compromis qui seront nécessaires pour que son action soit un succès. Le “oui a tout” ne convient pas, le consultant doit être clair et transparent avec son client avant de commencer le processus de l’expertise, durant celui-ci et à son départ il laissera de manière bien définie les éléments pour que tout continue à fonctionner de manière autonome.

 

  1. Être un bon communicateur.

La communication est la base de toute relation. Le consultant ne doit pas seulement être un bon communicateur mais il doit aussi pouvoir vérifier que lui ou les messages sont correctement reçus par le client et son équipe en adaptant le langage de manière à ce qu’il soit compris par tout le monde. Il doit être accessible et patient et expliquer clairement tout ce qui doit être communiqué.

 

  1. Savoir travailler en équipe.

Fondamentalement, le travail d’un consultant va toujours dépendre du succès du travail en équipe. Il doit savoir organiser, adapter, motiver, “serrer les vis” si cela s’avère nécessaire et toujours féliciter lorsque les objectifs et les améliorations proposées sont atteints.

 

  1.  Être doté d’une capacité analytique et synthétique.

Le consultant doit posséder une bonne capacité d’analyse globale et partielle de l’entreprise et de son organisation puisque, dans la majorité des cas, les problèmes détectés ne sont pas des problèmes isolés mais sont en général la conséquence d’un concours de circonstances qu’il faudra prendre en compte pour atteindre l’objectif de l’expertise. Le consultant doit avoir la capacité d’analyser en profondeur tout aspect qui soit et en même temps de schématiser, répartir et prioriser tout ce qui découle de cette analyse globale.

 

  1. Être résolutif, offrir plus d’une solution et que celles-ci s’adaptent au client.

Le consultant doit être capable, lorsque c’est possible, d’offrir plus d’une solution ou manière d’optimiser le business. La créativité est ici un bon atout. Il doit à la fois offrir des solutions plausibles et durables dans le temps et, bien entendu, qui s’adaptent au client et à ses circonstances, “ tout ne vaut pas pour tout le monde”.

 

  1. Être un bon élément dynamisant.

La routine, ce mot tellement craint quand il s’applique à toute relation qui soit, y compris aux relations professionnelles. La dynamisation et l’établissement de nouvelles structures organisationnelles et de nouvelles formes de communication au sein d’une équipe de travail sont très souvent un souffle d’air frais qui renouvellent les attitudes et augmentent la motivation. Le consultant doit savoir motiver et dynamiser les équipes de travail; ceci fait partie de la base du succès de son passage dans toute entreprise qui soit. Les équipes motivées exécutent mieux les actions qu’il inclut dans ses propositions.

 

En plus de ces 9 caractéristiques, nous ne devons pas oublier que le consultant doit pouvoir s’adapter aux délais fixés et réaliser sa tâche aussi rapidement que possible. La personne qui l’engage est normalement pressée de résoudre ce qui la préoccupe.

 

Certes, le consultant a un regard externe, celui d’une personne qui en plus est formée et possède la connaissance et l’expérience, quelqu’un qui apporte un changement qualitatif important et bénéfique pour celui qui l’engage.

 

Avez-vous déjà les pistes pour identifier un bon consultant, maintenant c’est lecas. Vous pouvez dès à présent engager un consultant et identifier si votre choix a été judicieux. Qu’attendez-vous?

Bruno Muchada
Bruno Muchada
bruno@speciallodings.com

Socio y Consultor Senior en Special Lodgings

Pas de commentaire

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.